Lourd c'est bien, lourd c'est plus fiable. S'il marche pas on peut toujours assommer avec…

Interview de Pare Baal par GK WEST Décembre 2013

1)Bonjour Pare Baal, pour ceux qui ne te connaissent pas peux-tu nous expliquer rapidement ce que tu fais musicalement et le choix de ton blaze ?

Bonjour, alors on va dire que ce que je fais s’apparente à du rap français, même si je trouve ça un peu réducteur car pour moi on va dire que c’est davantage un support d’idées.
Niveau flow, je suis pas trop branché « technique » genre des phases qui débitent sans qu’on puisse trop piger le sens, j’ai un tempérament plus calme et le timbre de voix m’intéresse beaucoup plus. L’univers est assez sombre, les textes très conscientisés mais ne manquent pas de second degré.
Pour ce qui est du blaze « Pare Baal », c’est comme ça qu’on m’a appelé une fois peu après la sortie de Snatch, sans doute parce que je m’appelle Boris (cf Boris pare-balles), bref c’est resté, sauf qu’à l’époque je posais à l’arrache et j’ai jamais trop eu à l’écrire donc quand il a fallu l’orthographier j’ai choisi d’avoir un nom qui arrête les « Baal » plutôt que les « balles ». Après, j’ai envie de dire à vous de vous renseigner sur Baal…

2)Depuis quand es-tu dans ce domaine et pourquoi ?

En fait j’ai commencé à en faire avant d’en écouter, personnellement je suis venu au rap français assez tardivement, j’écoutais du rap US depuis la primaire et un jour (autour de 2005) un pote m’a fait poser sur cassette (si si ça existait encore), après j’ai pas lâché le truc. C’est un simple moyen d’expression et de création qui offre des possibilités énormes, après ce qu’on en fait est un autre problème. J’essaie d’apporter quelque chose de différent pour ma part, un truc qui fasse aussi appel à ma culture et aux questionnements liés à notre époque.

3)Quels sont tes projets futurs et/ou prochaines sorties musicales ?

Déjà il est prévu une réédition de mon projet solo « Blitzkrieg ! » qui comportera quelques inédits, on termine d’ailleurs le tournage du premier clip extrait du projet, le morceau s’appelle « Le Projectionniste » et se déroule évidemment en partie dans un cinéma, car c’est vrai que le ciné est un truc important au niveau de mon inspiration. J’ai plusieurs scénarios pour la suite mais on va d’abord voir comment est reçu le premier clip.
Je devrais aussi apparaître prochainement dans une série de freestyles vidéo, ainsi que sur d’autres projets mais je ne me risquerais pas à en dire plus.

4)Quelle perception as-tu de la musique en indé ?

Pour moi ça évoque déjà plutôt le côté « home made » que réellement indépendant car ceux qui ont une actualité dans ce milieu sont rarement totalement autonome. Si on entend par «musique en indé » le fait de pas avoir de label, on aura beau dire ce qu’on veut mais ça reste quelque chose de subi plutôt que voulu. Pour moi c’est un peu synonyme d’anarchie ce qui a d’énorme qualités mais où on peut aussi très vite tomber dans le côté « on fait ça pour le plaisir » et ne jamais se donner les moyens de faire un truc vraiment sérieux. Les rapports humains sont ce qu’ils sont et c’est valable dans la musique. C’est en partie pour ça que tu vois un peu une « scène indépendante » en France qui tend à se consolider et à monopoliser un peu l’espace qu’elle occupe. Si t’es en dehors ça devient difficile de te faire connaître. Je trouve que l’underground se comporte finalement de plus en plus comme l’industrie, on va vers ce qui est déjà promotionné.

5)Si tu devais faire une ou plusieurs collaborations, avec qui souhaiterais-tu travailler ?

Si je devais bosser avec quelqu’un en particulier ce serait « Salah Edin », c’est un rappeur Néerlandais d’origine marocaine que j’ai découvert cette année, j’ai accroché direct ! Il a un univers assez proche du mien, il a sorti un projet fantôme autour de la seconde guerre mondiale et toute la démarche artistique autour des visuels, de la promo, du teasing, etc. il a assuré. Il fait parti d’un groupe international qui s’appelle « Arap » avec des mecs lourds aussi (« The Narcicyst », etc.)…
Sinon niveau français il y en a beaucoup que j’admire, mais ca donnerait pas forcément quelque chose d’en faire un featuring, ah si peut être bien « La Rumeur » !
Il y a un artiste tunisien que je trouve intéressant aussi, il s’appelle « Weld El 15 », il a souvent eu à faire à la justice de son pays à cause de ses morceaux dont un contre les violences policières « Boulissia Kleb »… Voilà c’est un peu vers là que vont mes inspirations en ce moment !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s