Lourd c'est bien, lourd c'est plus fiable. S'il marche pas on peut toujours assommer avec…

Archives de février, 2014

Docu (Bande Annonce) – Sugar Man

Portrait du musicien américain Sixto Díaz Rodríguez :

XP SUGAR MAN 120

(suite…)


Docu – Mark Lombardi, Artiste Conspirateur (ARTE)

Portrait de l’artiste new-yorkais Mark Lombardi [1951-2000], dont l’oeuvre étonnante a dévoilé une mine d’informations sur les réseaux tissés entre puissances politiques, économiques et criminelles – au péril de sa vie :

 

L’artiste new-yorkais Mark Lombardi s’est fait connaître grâce à ses sociogrammes, diagrammes en réseau à la fois complexes et étonnamment limpides, détaillant les structures labyrinthiques du pouvoir politico-économique. Flux d’argent, abus de pouvoir, liens troubles entre personnalités américaines (notamment George W. Bush) et réseaux criminels étrangers… : d’inextricables masses d’informations se démêlent sous les yeux du spectateur, construisant une cartographie, pour le moins dérangeante, de la mondialisation. La mort soudaine de Lombardi en 2000 – officiellement par suicide – a éveillé bien des soupçons quant à la fiabilité des enquêtes officielles : indéniablement, cet homme en savait trop. Quel rôle son œuvre clé BCCI a-t-elle joué dans les enquêtes du FBI autour des attentats du 11-Septembre ? En se penchant sur l’œuvre singulière d’un boulimique de l’information, ce documentaire dévoile la face cachée du milieu de l’argent et de la politique.


Archive – D. Toscan du Plantier et le Cinéma (propagande américaine)

Intervention de D. Toscan du Plantier au Festival des Films du Monde de Montréal (22 août / 2 sept. 1996) :

 

Daniel Toscan du Plantier, producteur français, (1941/2003) sur les accords Blum/Byrnes (1946) qui fixèrent un quota de films américains par an projetés dans les salles françaises. Des acteurs comme Jean Marais, Simone Signoret ou Gérard Philippe manifestèrent contre l’hégémonie du cinéma américain en France en 1948.  ACCORDS BLUM/BYRNES WIKI : http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_Blum-Byrnes ///


Docu – Stanley Kubrick, les sociétés secrètes et la pédocriminalité.

Documentaire Réalisé par Nicolas Venancio, Mathieu Rochet Avec Laurent Vachaud, Michel Ciment:

Baptisé Kubrick & The Illuminati et sous-titré « Don’t you want to go where the rainbow ends? », le film, illustré avec de nombreux extraits de films de Kubrick et autres (Nolan, Polanski, Spielberg), développe plusieurs pistes, notamment liées à la scientologie, la pédophilie, la symbolique maçonnique, et aux théories du complot (d’où le titre faisant référence à l’Illuminati). Gasface (Mathieu Rochet et Nicolas Venancio), à l’origine de ce documentaire, s’appuie sur l’analyse du scénariste et critique Laurent Vachaud, auteur de l’article Le secret de la pyramide, publié dans la revue Positif en janvier dernier. Michel Ciment participe également au film.